Le dessalement solaire, une évidence pour les îles de l’Océan Indien : Exemple de Rodrigues, Maurice

28 mai 2017

Les îles de l’Océan Indien, de l’archipel des Maldives, des Mascareignes, des Seychelles ou des Comores disposent de ressources en eau limitées, et fortement exposées à deux contraintes pressantes que sont la croissance démographique (hausse de la demande) et le changement climatique (baisse des ressources naturelles).

Les coûts importants d’approvisionnement en ressources fossiles conventionnelles pour la production d’électricité sur ces iles permettent aux énergies renouvelables d’être nettement plus compétitives.

L’utilisation d’énergies renouvelables pour la production d’eau douce potable, à partir d’eau de mer, constitue ainsi une opportunité importante pour les habitants de ces iles.

Les responsables politiques de Rodrigues, îles de la république de Maurice, portent cette vision de répondre au défi de l’alimentation en eau de ses habitants avec des énergies renouvelables. C’est avec cet objectif que les discussions ont commencé avec Mascara Renewable Water. Ces discussions ont abouti à la structuration d’un projet de dessalement solaire, sans batterie.

Le journal Le Mauricien présente la situation de l’île et les perspectives ouvertes par l’installation d’une première unité de dessalement solaire OSMOSUN® en 2017.