Premier projet de dessalement solaire de l’Océan Indien!

20 juillet 2017

Le 10 Juillet, Mascara Renewable Water et son partenaire Quadran ont lancé le premier projet de dessalement solaire de l’Océan Indien pour l’Assemblée Régionale de Rodrigues. En plus de la Commission de l’Océan Indien et du Fonds Français pour l’Environnement Mondial, partenaires financiers du projet, de nombreux invités de marque ont participé à cette première, avec notamment l’Ambassadeur de France à Maurice, les représentants de l’Agence Française de Développement et de l’Union Européenne.

 

Une Île souffrant d’un fort stress hydrique

L’étude réalisée par l’Agence Française de Développement et EDF en 2009 « Sécurisation de l’alimentation en eau de la population à Rodrigues » définit parfaitement la situation difficile de l’Ile de Rodrigues. Celle-ci présente différentes actions à mettre en oeuvre face à cette situation, de la création de retenue d’eau de forages et de dessalement avec un développement important des énergies renouvelables.

Aujourd’hui la situation de l’alimentation en eau de l’ile est catastrophique : la population est alimentée en eau trois heures par mois et dans les meilleures conditions trois heures par semaine. Monsieur Louis Serge CLAIR, Chef Commissaire de Rodrigues évoque un besoin de 12 000m3/jour sur l’ile pour atteindre l’autonomie en eau.

L’approvisionnement est au cœur des préoccupations de l’Assemblée Régionale de Rodrigues. Ce fut un sujet clé de la campagne de l’élection régionale, et c’est un engagement du mandat qui est déjà retranscrit dans le budget 2017-2018 avec l’engagement de consolider le secteur de l’eau pour un meilleur approvisionnement de la population.

L’alimentation en eau douce par dessalement d’eau de mer est intrinsèquement liée à l’alimentation en énergie des installations de dessalement. Sur Rodrigues, le prix subventionné de l’électricité provoque des pertes pour le Central Electricity Board (CEB) pour l’alimentation électrique des unités de dessalement de l’Ile.

 

Une réponse innovante et responsable au besoin d’eau douce de l’Île

La Commission de l’Océan Indien (via l’Union Européenne) et le Fonds Français de l’Environnement Mondial (Agence Française de Développement) soutiennent l’installation à Rodrigues d’une unité de dessalement solaire de 80m3 par jour, pouvant produire jusqu’à 240m3 en connectant l’installation au réseau électrique la nuit, utilisant ainsi l’énergie éolienne disponible sur ce créneau. Ce projet pilote pour l’ile vise la validation économique, technique et opérationnelle de la technologie de dessalement solaire OSMOSUN® pour répondre aux problèmes locaux d’alimentation en eau et en énergie.

Les unités de dessalement solaire OSMOSUN® peuvent agir comme charge flexible sur le réseau électrique, en effaçant tout ou partie de leur consommation à tout moment. Cette installation fonctionnant en hybride solaire-réseau permettra aux équipes du Central Electricity Board d’apprendre à collaborer avec les équipes Mascara Renewable Water en conditions réelles. La technologie OSMOSUN® et son utilisation OSMOLOAD en charge régulatrice du réseau permettra à terme d’augmenter la pénétration des énergies renouvelables dans le réseau électrique de Rodrigues.

 

Couverture médiatique conséquente

L’événement a notamment été repris dans le journal national de MBC Radio à Maurice :