Unité de dessalement solaire PV-SWRO OSMOSUN® Inaugurée à Rodrigues

5 juillet 2018

Unité PV-SWRO OSMOSUN® inaugurée à Rodrigues, la première solution de dessalement solaire inaugurée dans l’Océan Indien fait référence.

 

Le 3 juillet 2018, les responsables de la Commission de l’Océan Indien, de l’Union Européenne, de l’Assemblée Régionale de Rodrigues et du Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM) ont officiellement inauguré ce projet innovant de dessalement solaire isolé au cœur de l’océan Indien, sur l’île de Rodrigues, perle de l’archipel des Mascareignes.

Près de 2500 Rodriguais consomment désormais de l’eau renouvelable chaque jour

 

 

Ce projet de production d’eau potable à partir d’eau de mer et à l’aide de l’énergie solaire, permis par la technologie OSMOSUN®, fournira chaque jour aux rodriguais 80m³ d’eau potable produits à l’énergie solaire et 300m³ en alimentation hybride réseau la nuit. Cette référence exemplaire démontre la pertinence technique et économique de l’utilisation des énergies renouvelables pour produire de l’eau douce pour les îles de l’Océan Indien en situation de déficit en eau.

Avec la consommation moyenne des Rodriguais de 125 litres par personne par jour, l’unité OSMOSUN®80 approvisionnera en eau potable 2 400 habitants tout au long de l’année.

 

Monsieur Cohet, Ambassadeur de France à Maurice lors de la cérémonie d’inauguration.

 

Projet OSMOSUN®SW à Rodrigues : un exemple de coopération

Ce projet est enfin un exemple de bonnes collaborations industrielle et institutionnelle : Mascara Renewable Water s’est associé à l’entreprise Quadran pour la réalisation du générateur photovoltaïque de 66kWc qui alimente l’unité de dessalement la journée, sans utilisation de batterie, et les financeurs internationaux ont aussi coopéré pour faire aboutir ce projet innovant rapidement.

Le financement provient ainsi pour partie de l’appel à projet pour des solutions innovantes du programme de la Commission de l’Océan Indien sur financement Européens ENERGIES, pour partie par le Fonds Français de l’Environnement Mondial (FFEM) et enfin par une contribution de la collectivité locale très concernée par le choix de solutions durables pour son île : l’Assemblée Régionale de Rodrigues.

Cette inauguration revêt un caractère historique en marquant d’une part une étape importante vers une île de Rodrigues écologique et en soulignant l’esprit pionnier de l’île qui ouvre la voie vers un dessalement vertueux pour Rodrigues et les îles de la région.