Traiter l’eau saumâtre pour produire de l’eau potable en Afrique avec Vergnet Hydro

27 juin 2019

DU POMPAGE DE L’EAU INSALUBRE A LA DISTRIBUTION DE L’EAU POTABLE AU ROBINET 

Les PME françaises MASCARA RENEWABLE WATER (Chartres) et VERGNET HYDRO (Orléans) viennent de signer un contrat de partenariat exclusif pour la mise en œuvre d’une solution d’approvisionnement en eau potable à partir d’eaux saumâtres, en Afrique Subsaharienne. « L’objectif de ce partenariat est de mutualiser nos compétences, nos forces et nos réseaux pour proposer une solution clé en main aux Etats, bailleurs de fonds et ONG : du pompage de l’eau insalubre à la distribution de l’eau potable au robinet », explique Thierry BARBOTTE, Directeur Général de VERGNET HYDRO.

 

Le niveau de salinité des eaux souterraines captées, ne satisfaisant pas les normes de potabilité mises en place par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), est une problématique régulière des projets d’hydraulique rurale en Afrique Subsaharienne. La consommation d’eau salée provoque déshydratations et maladies rénales. L’eau saumâtre endommage les matériels de pompage et canalisations, les corrode, entraîne la circulation dans les réseaux d’eau de particules métalliques, qui causent des cancers, maladies cardiovasculaires, etc.

 

LES OSMOSUN® CONJUGUES AUX 40 ANS D’EXPERIENCE ET D’INNOVATION DE VERGNET HYDRO

La société MASCARA a développé une technologie industrielle de dessalement d’eau saumâtre par énergie solaire, avec des coûts d’exploitation très faibles, de 100 FCFA à 130 FCFA (0,15 à 0,20 euros) par m3, et des consommations spécifiques de l’ordre de 1,2 à 1,5 kWh par m3. « Les unités de dessalement solaire OSMOSUN® de MASCARA, s’appuyant sur la technologie d’osmose inverse, sont d’autant plus innovantes, économiques et écologiques qu’elles ne nécessitent pas de batterie pour stocker l’énergie. Nous sommes en effet les premiers au monde à proposer une solution au fil du soleil », s’enthousiasme Marc VERGNET, Président de MASCARA.

 

Cette technologie innovante est conjuguée, dans le cadre de ce partenariat, aux 40 ans d’expérience et d’innovation de VERGNET HYDRO dans l’hydraulique rurale en Afrique Subsaharienne. « Notre offre commune associe les OSMOSUN® aux systèmes de production d’énergie (champs solaires et groupes électrogènes de secours), de pompage d’eau brute (colonnes d’exhaures, têtes de forages et manifolds) et de stockage et de distribution (châteaux d’eau, canalisations, robinetteries, etc.) de VERGNET HYDRO », précise Etienne DECHERF, Directeur Commercial de VERGNET HYDRO.

 

UNE PREMIERE ET FRUCTUEUSE COLLABORATION AU MOZAMBIQUE

 

La signature de ce contrat résulte d’une première et fructueuse collaboration au Mozambique. VERGNET HYDRO et AFRIDEV MATI ont en effet mis en place en 2018 des systèmes d’approvisionnement en eau potable par énergie solaire, avec dessalement de l’eau, dans 6 villages (7200 habitants) de la Province de Gaza. Les deux entreprises françaises se sont appuyées sur les compétences de la société mozambicaine AFRIDEV MATI (Maputo) pour la réalisation des travaux et la gestion des systèmes mis en place.

Dans un premier temps, cette offre VERGNET HYDRO / MASCARA est lancée dans 8 pays d’Afrique Subsaharienne : le Burkina Faso, la Guinée, le Mali, la Mauritanie, le Mozambique, le Niger, la République Démocratique du Congo et le Sénégal. Le contrat prévoit aussi de tester cette offre globale en Asie, à commencer par le Bangladesh.